LE MINISTÈRE DES ANGES ET L’HOSPITALITÉ

LE MINISTÈRE DES ANGES ET L’HOSPITALITÉ

Bien aimés en Jésus-Christ, le fils de Dieu sur qui Dieu a placé tout son amour, l’époux de l’Église, qui nous a racheté de toutes accusation au moyen de son précieux sang. je vous salue de ma propre main, depuis l’autel de mon appel prophétique pour l’humanitaire non religieux. Soyez multipliés en celui qui donne de l’assurance et la vie éternelle.

Je voudrais commencer par la vision qui déclenche cette révélation du Seigneur Jésus-Christ car il n’y a pas de révélation qui vienne de nul part. Alors que je priais pour ma sœur malade hors du pays, j’eus une vision nocturne dans la nuit du 03/05/2020. Je regardais et je voyais une fillette très talentueuse du voisinage qui m’aimait beaucoup et ne pouvait pas partir à l’école le matin sans me saluer. Elle est venue donc très tôt chez moi alors que le portail était encore fermé et elle a réussi à passer et m’a retrouvé dans la maison, elle était tellement en joie et dansait en sautant partout et ensuite elle est ressorti rejoindre ses camarades à l’extérieur pour le chemin de l’école.

Maman Tambèh qui suivait la scène avec moi m’a dit que le talent de cette fillette est tel que les chefs d’État Africains devrait faire d’elle la lauréate des  » Victorines »: une compétition continentale qui récompense les talents.

Je me suis réveillé en chantant  » Victoire en Jésus, alléluia »  en exécutant les pas de danse et j’ai sonné de la trompette sept fois pour établir cette victoire dans le règne de l’esprit.

J’ai interrogé le Saint Esprit pour avoir la profondeur de ce message et le seigneur m’a conduit dans sa parole dans Hébreux 13:2

[2]N’oubliez pas l’hospitalité; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir.

Les anges combattent et nous accordent de grandes victoires, nous en sommes conscients dans notre spiritualité comme l’apôtre Jean le savait aussi. Le problème c’est que ces victoires nous conduisent à adorer ou déifier les anges qui ne sont pas dignes de recevoir notre adoration. Les anges sont nos compagnons de service comme le dit Apocalypse 22:8-9

[8]C’est moi Jean, qui ai entendu et vu ces choses. Et quand j’eus entendu et vu, je tombai aux pieds de l’ange qui me les montrait, pour l’adorer.

[9]Mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu.

Quels sont donc les rapports qui doivent exister entre nous serviteurs du Dieu vivant et les anges que le Seigneur Jésus-Christ nous confie pour le succès de l’œuvre dans le champ missionnaire ? Les anges sont envoyés par Dieu et nous devons être sensibles pour les reconnaître.Genèse 18:1-2

[1]L’Éternel lui apparut parmi les chênes de Mamré, comme il était assis à l’entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour.

[2]Il leva les yeux, et regarda: et voici, trois hommes étaient debout près de lui. Quand il les vit, il courut au-devant d’eux, depuis l’entrée de sa tente, et se prosterna en terre.

La parole dit que Abraham a vu trois hommes. Il n’est pas écrit que ces hommes avaient des ailes.

Dans le livre de Juges 6:11

[11]Puis vint l’ange de l’Éternel, et il s’assit sous le térébinthe d’Ophra, qui appartenait à Joas, de la famille d’Abiézer. Gédéon, son fils, battait du froment au pressoir, pour le mettre à l’abri de Madian. Gédéon n’a pas aussi vu un homme avec des ailes, mais un vrai homme qui pouvait s’asseoir.

Regardons le cas de Samson , dans Juges 13:3

[3]Un ange de l’Éternel apparut à la femme, et lui dit: Voici, tu es stérile, et tu n’as point d’enfants; tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils. Nous voyons que toutes ces rencontres semblent bien normales et naturelles. Or nous attendons des rencontres extraordinaires avec des anges. Et notre cœur n’est pas préparé à la première disposition de la rencontre avec l’ange de l’Éternel. Cette disposition est l’hospitalité :

Genèse 18:3-8

[3]Et il dit: Seigneur, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe point, je te prie, loin de ton serviteur.

[4]Permettez qu’on apporte un peu d’eau, pour vous laver les pieds; et reposez-vous sous cet arbre.

[5]J’irai prendre un morceau de pain, pour fortifier votre cœur; après quoi, vous continuerez votre route; car c’est pour cela que vous passez près de votre serviteur. Ils répondirent: Fais comme tu l’as dit.

[6]Abraham alla promptement dans sa tente vers Sara, et il dit: Vite, trois mesures de fleur de farine, pétris, et fais des gâteaux.

[7]Et Abraham courut à son troupeau, prit un veau tendre et bon, et le donna à un serviteur, qui se hâta de l’apprêter.

[8]Il prit encore de la crème et du lait, avec le veau qu’on avait apprêté, et il les mit devant eux. Il se tint lui-même à leurs côtés, sous l’arbre. Et ils mangèrent.

Gédéon a  agit de même envers l’ange juges 6:17-21.

Cette hospitalité n’est pas forcé, elle doit se faire avec amour comme l’indique 1 Pierre 4:9-10

[9]Exercez l’hospitalité les uns envers les autres, sans murmures.

[10]Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu’il a reçu, or notre hospitalité est entaché des murmures.

Qu’est ce qui murmure dans ta vie et ferme le portail et la porte à la Visitation des anges? Ceci nous amène à parler du socle de ta vie qui reçois l’ange . L’ange ne vient pas à tout hasard dans Genèse 18:1

[1]L’Éternel lui apparut parmi les chênes de Mamré, comme il était assis à l’entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour.

Pour le cas d’Abraham, les chaînes de Mamré était le socle où les anges sont descendus. Un chêne est un très grand arbre centenaire comme les baobabs de l’Afrique. Or Abraham est le Baobabs de la foi, un grand chêne. Les anges allaient en mission punitive contre Sodome et Gomorrhe et ils ont été reçu chez Abraham, Lot son neveu recevra aussi les mêmes anges et prendra leur défense contre les impénitents de Sodome. Ceci amène à comprendre que les anges sont des compagnons de services.

L’ange qui rend visite à Gédéon a atterri sur le térébinthe:Juges 6:11

[11]Puis vint l’ange de l’Éternel, et il s’assit sous le térébinthe d’Ophra, qui appartenait à Joas, de la famille d’Abiézer. Gédéon, son fils, battait du froment au pressoir, pour le mettre à l’abri de Madian.

La parole dit que ce térébinthe était celui d’une famille ; la famille d’Abiézer. Le térébinthe est l’arbre de la justice . Si tu recherches la justice de Dieu, alors dans ta vie il y’a un térébinthe ou encore tu es un térébinthe de la justice et les anges aiment ça.

Nous pouvons appeler les anges comme le fit le père de Samson Manoach.Juges 13:8-11

[8]Manoach fit cette prière à l’Éternel: Ah! Seigneur, que l’homme de Dieu que tu as envoyé vienne encore vers nous, et qu’il nous enseigne ce que nous devons faire pour l’enfant qui naîtra!

[9]Dieu exauça la prière de Manoach, et l’ange de Dieu vint encore vers la femme. Elle était assise dans un champ, et Manoach, son mari, n’était pas avec elle.

[10]Elle courut promptement donner cette nouvelle à son mari, et lui dit: Voici, l’homme qui était venu l’autre jour vers moi m’est apparu.

[11]Manoach se leva, suivit sa femme, alla vers l’homme, et lui dit: Est-ce toi qui as parlé à cette femme? Il répondit: C’est moi.

L’ange est bien un compagnon de service à qui on se renseigne et Manoach pensait parler à un homme, il faut lire cette parole jusqu’au verset 23 pour bien comprendre ce ministère des anges.

Je voudrais si tu as compris cet enseignement, que tu poses cette action prophétique pour libérer les portes de ta vie, de ton business, de ton mariage etc… De toutes fondations de murmures qui empêchent aux anges de venir combattre dans tes combats.

Prend une bouteille d’eau et après avoir rendu grâce pour qu’elle soit changée en sang de Jésus-Christ, parle à ta porte, à ton portail et oins le avec le sang de Jésus-Christ pour effacer tous les murmures qui obstruent ta vie d’hospitalité. Et désormais, ouvre tes portes aux visiteurs avec joie et empressement mais dans le discernement d’esprit car les anges ne sont pas toujours extraordinaires. Une femme attendait la Visitation de l’ange et il s’est présenté comme un fou et elle l’a repoussé et continuait à attendre… Il faut du discernement pour bénéficier de la Visitation des anges et une grande disponibilité, préparer continuellement le chêne ou le térébinthe pour cette Visitation des anges.

Voici la saison des  » Victorines »  et nos victoires doivent nous faire posséder les portes africaines. Fais cette prière avec moi:

  • J’efface sur les portes de ma vie, les portes Camerounaises et Africaines par le sang de Jésus-Christ, toutes formes de murmures.
  • Seigneur donne moi la grâce d’accueillir les anges de victoire en me donnant la grâce d’être hospitalier.

Que cette prière change ta position en cette saison.

Votre serviteur.

Prophète Hermand GUENA.