Lettre de Guena Hermand à la Communauté G. Amos du grand Nord.

GUENA Hermand, Prophète, non de la part des hommes, Ni par un homme, mais par Jésus Christ et Dieu le Père, qui l’a ressuscité des morts,

Et tous les frères et sœurs qui sont avec moi, aux représentations des sept églises du septentrion, à l’Église du Seigneur dans le Nord Cameroun :

Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu le Père et de  notre Seigneur Jésus-Christ,

Qui s’est donné Lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et le Père,

À Lui soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen !

Je suis très fière de la façon dont vous avez accueilli l’œuvre humanitaire que le seigneur à investi en moi.

La première visite que j’ai effectuée avec la servante de l’Éternel maman Madeleine a permis de nommer juste les mécanismes de l’appel à la mission humanitaire dans le manteau prophétique de Jésus christ.

Jésus-Christ était un humanitaire et non un religieux dans son ministère terrestre . Il n’a créé aucune religion ni donné mandat aux douze disciples d’en créer.

Toutes fois il a reconnu que le peuple de Dieu à libérer, se trouvait dans les synagogues qui sont toujours là aujourd’hui.

Christ a enseigné dans les synagogues non pas pour approuver ce système, mais pour dire non à la falsification du message de Dieu,  par les souverains sacrificateurs qui sont toujours au milieu de nous aujourd’hui pour ceux qui veulent ouvrir les yeux.

Les lettres du Saint Esprit aux sept églises d’Asie (Apocalypse 2 et 3) sont une illustration pour dire que le seigneur n’approuvera jamais une religion fut elle parfaite à nos yeux.

Il nous dit dans Apocalypse 21:22 que la nouvelle Jérusalem où nous voulons tous aller, n’a pas de temple, car le seigneur Dieu tout puissant est son temple, ainsi que l’agneau.

Le message humanitaire que je porte vers vous de la part du seigneur se défini hors des religions existantes, même si elles sont parfaites.

Je réitère dans cette lettre qu’il y ‘a une seule religion qui soit tolérée de Dieu: l’humanitaire  »Jacques 1:27

[27]La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde. »

Que notre engagement à militer dans l’humanitaire soit encore plus vive en Jésus Christ le seul agneau de Dieu immolé.

Toute tentative de confusion de ce message que je porte ou son incompréhension par certains qui restent sous l’influence des esprits des religions, est une œuvre de l’ennemi à laquelle nous devons répondre par notre fermeté à » Matthieu 6:33

[33]Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. »

Nous ne pouvons plus regarder à notre piété, à nos aumônes, à la crainte de Dieu, ou même à notre vie de prière. Corneille le faisait peut être mieux que nous,  »Actes 10:1-2

[1]Il y avait à Césarée un homme nommé Corneille, centenier dans la cohorte dite italienne.

[2]Cet homme était pieux et craignait Dieu, avec toute sa maison; il faisait beaucoup d’aumônes au peuple, et priait Dieu continuellement. » ; mais le seigneur l’a connecté à Pierre son Apôtre pour le conduire au Salut de son Âme. Je vous exhorte tous à lire et à  méditer Acte 10. Pour que se produise dans votre vie ce que ce Centenier Romain avait reçu ce jour, lui, sa maison et ses amis.

Je vous recommande vivement de prier et vous organiser chacun dans sa Césarée, pour recevoir une visitation du Saint Esprit lors de ce deuxième voyage missionnaire qui aura lieu ce mois de novembre 2019, dans les trois premières semaines.

Je viens vers vous et je visiterais toutes les Césarée où l’ange de Dieu sera entré avant mon arrivée. « Actes 10:3

[3]Vers la neuvième heure du jour, il vit clairement dans une vision un ange de Dieu qui entra chez lui, et qui lui dit: Corneille! »

Prie pour avoir une visitation dans ta Césarée et prépare comme Corneille une rencontre avec ta famille et tes amis et toi aussi tu recevras un paquet du seigneur et tes invités. Refusez tout esprit de tiédeur dans l’œuvre que nous construisons ensemble.

Je perçois du septentrion l’hésitation et l’incompréhension. Mais je puis vous rassurez que

L’ange de l’Éternel est déjà dans le champ pendant que j’écris cette lettre.

Ce deuxième voyage sera orienté vers la visite des domiciles et lieux de services qui sont prophétiquement appelé ici des Césarée. C’est l’ordre que j’ai reçu du seigneur ce matin alors que j’échangeais avec une sœur sur l’œuvre de Dieu. Avec vos présidents de mission, faites un calendrier des visites.

Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront ces consignes préparatoires, et sur l’Israël de Dieu !

Que personne désormais ne me fasse de la peine, car je porte sur mon corps les marques de Jésus christ.

Priez pour moi, afin qu’il me soit donné, quand j’ouvre la bouche, de faire connaître hardivement et librement le mystère de l’évangile et la parole humanitaire que j’ai reçu pour libérer l’homme des prisons les plus subtiles.

Maman Madeleine, La guerrière de Jésus christ avec qui je suis venu vers vous la première fois vous salue, Ainsi que Maman Nta Carole la secrétaire permanente de qui je rendais un grand témoignage auprès de vous.

Saluez les bien aimés de N’Gaoundéré je pense à maman Amadou Mado , la soeur Carine de ASEED , Adda Any, maman Nanfack, Michèle Etondè, maman Mado de N’Gaoundéré, maman Marie, maman Bernadette, Abel, Bobboye, et à maman Kenou Annie la présidente de la mission G. Amos de N’Gaoundéré.

À vous les pionniers de N’Gaoundéré, je recommande vivement de prendre garde au ministère humanitaire que vous avez reçu du Seigneur, afin de bien le remplir.

Mes prières et encouragements vont à l’endroit de la maison de Mr Fouejio, qui m’a reçu lors de mon premier voyage, aux enfants Emilou, Christin et Misslove.

Je salue prophétiquement Falonne Fouejio, dans sa mission humanitaire outre atlantique.

Je salue la maison de maman Adda Any qui a ouvert ses portes accueillantes  à la servante de l’Eternel maman Mado. Que le seigneur bénisse le chef de cette maison ainsi que les enfants Franck et Dorgi.

Maman Annie Kenou, reçois la salutation prophétique, toutes mes bénédictions à Grâce, Dany et Tony qui ont réjouit mon cœur lors de mon dernier passage.

À vous tous de N’Gaoundéré, Que le ministère de la piété  soit votre portion. Restez très mobilisés car je serais encore chez vous dans quelques temps pour continuer cette exaltante œuvre humanitaire.

Aux biens aimés de la mission de l’extrême Nord, je vous exhorte à la mobilisation. Commencer une œuvre et le seigneur arrosera de sa grâce. Nous servons le Dieu des faibles commencements.

Je salue vivement la sœur Appolonie en la rassurant de ce que l’œuvre que le seigneur a commencé dans sa vie sera achevée.

Que les biens aimés   Ferdinand, Fulbert Cyril, André Ghislain,  Martha, se sentent salué dans la profondeur de l’appel du seigneur dans leurs vies. À toi la sœur Mireille, je dis que le seigneur te vois et la surprise de tes adversaires sera grande et humiliante.

Hadja Bintou et ta maison pour l’accueil réservée à la servante de l’Éternel pendant notre séjour, je prie et relâche la rosée de l’Hermon. Qu’Anna, maman Ngo Holl Anne et ton époux que je rencontrerais dans peu de temps restent et demeurent sous la bénédiction.

À tous ceux là que je n’ai pas mentionné dans cette lettre, je vous salue, moi Hermand  , de ma propre main.

Que la grâce soit avec vous !

Bafoussam le  27/10/2019

Prophète Hermand Guena